Les + Naocia Pharmaciens depuis 1957Livraison rapide et sécuriséePaiement carte ou PayPal 100% sécurisé
Accueil › MEDICAMENTS ✚ › Circulation › Tardyferon 80mg 30 comprimés


Tardyferon 80mg 30 comprimés
 


Tardyferon 80mg 30 comprimés



Quantité  
3.53 €

A quoi sert Tardyferon 80 mg ?

Tardyferon est indiqué chez les adultes et les enfants âgés de plus de 6 ans. Il est utilisé pour le traitement curatif de l'anémie par carence martiale (variété d'anémie qui se caractérise par une diminution du taux d'hémoglobine dans le sang de part un manque important de fer dans l'organisme) ainsi qu'en traitement préventif de la carence martiale de la femme enceinte (taux <30 ug/L donc réserves en fer quasi inexistantes)  lorsqu'un apport alimentaire suffisant en fer ne peut être assuré.

Propriétés

L'absorption du fer est un processus actif qui se situe principalement au niveau du duodénum et de la partie proximale du jéjunum. L'association de sulfate ferreux et des excipients permet une libération continue et progressive du fer. L'absorption est majorée quand les réserves en fer sont diminuées. L'absorption du fer peut être modifiée par la prise de certains aliments ou de boissons et lors de l'administration concomitante de certains médicaments.
Par rapport à sa distribution, les réserves de fer se situent essentiellement au niveau de la moelle osseuse (érythroblastes), des érythrocytes, du foie et de la rate. Dans la circulation sanguine, le fer est transporté par la transferrine, essentiellement vers la moelle osseuse où il est incorporé à l'hémoglobine.
Le fer est un oligo-élément qui se présente dans l'hémoglobine des globules rouges qui transportent l'oxygène vers toutes les cellules. Il est essentiel car il permet de donner de l'énergie au corps, et une carence en fer amène à une sensation de fatigue et d'épuisement rapide. De plus, l'organisme ne peut synthétiser tout seule le fer, et doit donc le faire grâce aux aliments riches en fer (viandes rouges, volailles, poissons, fruits de mer, fruits secs..)

De quoi est composé Tardyferon 80 mg ?

 Il contient du fer (80mg) sous forme de sulfate ferreux desséché (247,25mg/cp). Concernant les excipients : Excipients : Noyau : maltodextrine, cellulose microcristalline, citrate de triéthyle, talc, copolymère d'ammoniométhacrylate de type B (Eudragit RS 30D) et de type A (Eudragit RL 30D), dibéhénate de glycérol. Enrobage : dioxyde de titane (E 171), sepifilm LP010 (hypromellose, cellulose microcristalline, acide stéarique), oxydes de fer jaune et rouge (E 172), citrate de triéthyle.

Précaution d'emploi

Mises en garde :
  • L'hyposidérémie (diminution du taux de fer dans le sérum sanguin , observé notamment ds le cas d'anémie) associée aux syndromes inflammatoires n'est pas sensible au traitement martial.
  • Le traitement martial doit, dans la mesure du possible, être associé au traitement de la cause.
  • En raison du risque de coloration dentaire et d'ulcération buccale, les comprimés ne doivent pas être sucés, croqués ou gardés dans la bouche mais ils doivent être avalés entièrement avec un grand verre d'eau.
Précautions d'emploi :

La consommation importante de thé ralentir le processus d'absorption de fer.

Posologie

Ce médicament est réservé à l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans.

Lors d'un :

  • Traitement curatif :
    Enfant à partir de 6 ans : 1 comprimé (équivalent à 80 mg de Fer 2+) par jour.
    Enfant à partir de 10 ans et adulte : 1 à 2 comprimés (équivalent à 80-160 mg de Fer 2+) par jour.
  • Traitement préventif :
    Femme enceinte : 1 comprimé (équivalent à 80 mg de Fer 2+) par jour ou tous les 2 jours pendant les 2 derniers trimestres de la grossesse (ou à partir du 4e mois).

Quelles sont les contre indications ?

Ne pas utiliser le médicament en cas de surcharge martiale, en particulier anémie normo ou hypersidérémique telle que thalassémie, anémie réfractaire (maladie de la moelle osseuse), anémie par insuffisance médullaire (groupe d'affections où la moelle osseuse ne parvient pas à produire des cellules sanguines en quantités suffisantes pour composer des pertes normales ou excessives), ou alors en cas d'hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés dans la composition.

Information/Avis

Ce site permet l'achat de Tardyferon 80 mg sur internet à un prix qui respecte les dispositions du code la Santé publique. Aucune promotion n'est autorisée sur la vente des médicaments afin de ne pas en favoriser la surconsommation.

Sous quelle forme se présente ce médicament ?

Il se présente sous forme de Comprimé pelliculé (rose) :  Boîte de 30, sous plaquettes.

Mode d'administration

Avaler le comprimé en entier. Ne pas sucer, croquer ou garder le comprimé dans la bouche. A prendre avec un grand verre d'eau, de préférence avant les repas ou pendant les repas, en fonction de la tolérance digestive.

Durée du traitement : Elle doit être suffisante pour corriger l'anémie et restaurer les réserves en fer qui, chez l'adulte, sont de 600 mg pour la femme et de 1200 mg pour l'homme. Lors d'anémie par carence martiale : 3 à 6 mois en fonction de la déplétion des réserves (fait qu'une réserve diminue suite à sa consommation), éventuellement prolongé si la cause de l'anémie n'est pas contrôlée. Un contrôle de l'efficacité n'est utile qu'après au moins 3 mois de traitement : il doit porter sur la réparation de l'anémie (Hb, VGM) et sur la restauration des stocks de fer (fer sérique et saturation de la sidérophiline, qui est une protéine permettant le transfert du fer ).

Interactions


Déconseillées :
  • Fer (sels de) par voie injectable :
    Lipothymie (malaise de courte durée avec sensation de perte de connaissance), voire choc attribué à la libération rapide du fer de sa forme complexe et à la saturation de la sidérophiline.
Nécessitant des précautions d'emploi :
  • Bisphosphonates (traitement de l'ostéoporose):
    Pour les sels de fer administrés par voie orale : diminution de l'absorption digestive des bisphosphonates. Prendre les sels de fer à distance des bisphosphonates (de 30 minutes au minimum à plus de 2 heures, si possible, selon le bisphosphonate).
  • Calcium :
    Avec les sels de fer par voie orale : diminution de l'absorption digestive des sels de fer. Prendre les sels de fer à distance des repas et en l'absence de calcium.
  • Cyclines (traitement de nombreuses infections bactériennes et certaines parasitoses)  par voie orale :
    Diminution de l'absorption digestive des cyclines (formation de complexes). Prendre les sels de fer à distance des cyclines (plus de 2 heures, si possible).
  • Entacapone (principalement utilisé dans la maladie de Parkinson)
    Diminution de l'absorption digestive de l'entacapone et du fer par chélation de celui-ci par l'entacapone. Prendre les sels de fer à distance de l'entacapone (plus de 2 heures si possible).
  • Fluoroquinolones ( 1ère classe d'antibiotique entièrement synthétique mise sur le marché).
    Diminution de l'absorption digestive des fluoroquinolones. Prendre les sels de fer à distance des fluoroquinolones (plus de 2 heures, si possible).
  • Hormones thyroïdiennes (contribue au bon fonctionnement du système nerveux et à l'entretien des os) :
    Diminution de l'absorption digestive des hormones thyroïdiennes. Prendre les hormones thyroïdiennes à distance du fer (plus de 2 heures, si possible).
  • Lévodopa (utilisé lors du traitement de la  maladie de Parkinson) :
    Diminution de l'absorption digestive de la lévodopa. Prendre les sels de fer à distance de la lévodopa (plus de 2 heures si possible).
  • Méthyldopa (anti-dépresseur):
    Diminution de l'absorption digestive de la méthyldopa (formation de complexes). Prendre les sels de fer à distance de la méthyldopa (plus de deux heures, si possible).
  • Carbidopa (traitement parkinsonien)
    Diminution de l'absorption digestive de la carbidopa. Prendre les sels de fer à distance de la carbidopa (plus de 2 heures si possible).
  • Pénicillamine (traite la maladie de Wilson, cystinurie, sclérodermie et l'intoxication à l’arsenic)   :
    Diminution de l'absorption digestive de la pénicillamine. Prendre les sels de fer à distance de la pénicillamine (plus de 2 heures, si possible).
  • Strontium :
    Diminution de l'absorption digestive du strontium. Prendre le strontium à distance des sels de fer (plus de deux heures, si possible).
  • Zinc :
    Diminution de l'absorption digestive du zinc par le fer. Prendre les sels de fer à distance du zinc (plus de 2 heures si possible).
  • Sels, oxydes et hydroxydes de magnésium, aluminium et de calcium (topiques intestinaux) :
    Diminution de l'absorption digestive des sels de fer. Prendre les sels de fer à distance des topiques gastro-intestinaux (plus de 2 heures, si possible).
  • Cholestyramine (résine des sels biliaires qui ont pour rôle d'émulsionner les lipides dans le tube digestion)  :
    Diminution de l'absorption digestive du fer. Prendre les sels de fer à distance de la cholestyramine (par exemple 1 à 2 heures avant ou 4 heures après).
  • Interaction alimentaires :
    Les acides pythiques (céréales complètes), polyphénols (thé, café, vin rouge), le calcium (lait, produits laitiers) et quelques protéines (oeufs) agissent significativement l'absorption du fer. Prendre les sels de fer à distance de ces aliments (plus de 2 heures si possible).
A prendre en compte :
  • Acide acétohydroxamique :
    Diminution de l'absorption digestive de ces deux médicaments par chélation du fer.

Que faire en cas de Fertilité - Grossesse - Allaitement ?

Grossesse :

Des données cliniques négatives portant sur quelques milliers de femmes traitées semblent exclure un effet néfaste du sulfate ferreux. En conséquence, ce médicament, dans les conditions normales d'utilisation, peut être prescrit pendant la grossesse.

Allaitement :

Le passage du sulfate ferreux dans le lait maternel n'a pas été évalué, mais compte tenu de la nature de la molécule, l'administration de ce médicament est possible chez la femme qui allaite.

Fertilité :

Les études animales n'indiquent aucun effet sur la fertilité mâle et femelle.

Quels sont les effets indésirables ?

Le tableau ci-dessous présente les effets indésirables observés sur 7 études cliniques, comptabilisant au total 1051 patients dont 649 patients sous Tardyferon et pour lesquels le lien de causalité ne peut être exclu avec le produit.
Les effets indésirables sont répertoriés selon la classification de systèmes d'organes MedDRA et énumérés ci-dessous comme : très fréquent ( 1/10), fréquent ( 1/100, < 1/10), peu fréquent ( 1/1000, < 1/100), rare ( 1/10 000, < 1/1000), très rare (< 1/10 000), indéterminée (ne pouvant être estimée à partir des données disponibles).

Fréquent ( 1/100, < 1/10) Peu fréquent ( 1/1000, < 1/100) Fréquence indéterminée (ne peut être estimée à partir des données disponibles)
Affections du système immunitaire
    Hypersensibilité, urticaire
Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales
  Œdème laryngé  
Affections gastro-intestinales
Constipation, diarrhée, distension abdominale, douleur abdominale, selles décolorées, nausée Fèces anormales, dyspepsie, vomissement, gastrite Dyschromie dentaire*, ulcération buccale*
Affections de la peau et du tissu sous-cutané
  Prurit, éruption érythémateuse  

Depuis la commercialisation, les effets indésirables suivants ont été rapportés avec une fréquence indéterminée (cf tableau ci-dessus) : hypersensibilité, urticaire, dyschromie dentaire* (anomalie de la couleur des dents) et ulcération buccale* (lésions de la bouche comme des plaies et enflures).*  En cas de mésusage lorsque les comprimés sont croqués, sucés ou gardés dans la bouche.
Les patients âgés et les patients présentant des troubles de la déglutition peuvent, en cas de fausse-route, présenter un risque de lésion œsophagienne ou de nécrose bronchique.

Que faire en cas de surdosage ?

Après ingestion massive, des cas de surdosage avec des sels de fer ont été rapportés, en particulier chez l'enfant de moins de 2 ans, la symptomatologie comporte des signes d'irritation et de nécrose des muqueuses digestives entraînant des douleurs abdominales, vomissements, diarrhées souvent sanglantes pouvant s'accompagner d'état de choc avec insuffisance rénale aiguë, atteinte hépatique, coma souvent convulsif. Le traitement doit intervenir le plus tôt possible en réalisant un lavage gastrique avec une solution de bicarbonate de sodium à 1%.
En fonction des concentrations sériques en fer, l'utilisation d'un agent chélateur peut être recommandée, le plus spécifique étant la déféroxamine (fixe le fer libre du plasma ou cellules pour former le complexe ferrioxamine) .

Comment bien conserver ce médicament ?

Ce médicament se conserve 3 ans. A tenir hors de portée et vue des enfants.
Je m'abonne
Je me désabonne
Ministère de la santé Vérifiez la légalité de ce site de pharmacie en ligne
Agence nationale du médicament Ordre National des Pharmaciens

 
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer un site